ACTUALITES

Le projet Life+ Tortue d’Hermann, coordonné par l’ARPE de janvier 2010 à décembre 2014, pris en exemple pour les 60 belles histoires à l’occasion des 60 ans du Traité de Rome.

"Sauvons la tortue d’Hermann - Un vaste programme a été mené dans le Var pour préserver la tortue de terre qui vit à l’état sauvage ...".

L’Union européenne, agit dans de nombreux domaines pour faire de l’Europe un continent de paix, prospère, respectueux des valeurs humaines, pionnier dans la protection de l’environnement et du climat. Ses actions ont un impact direct sur la vie quotidienne des citoyens européens.
Voir le document
En savoir +
29/03/2017

Le site Internet du programme Life+ Tortue d’Hermann a dépassé aujourd’hui le cap des 200 000 visiteurs  (470 000 pages consultées).

Merci à tous !

L’information du public relative à cette espèce sauvage et menacée était l’un des objectifs du programme européen pour préserver ce reptile emblèmatique du Var et de la Corse.

Continuons d’agir ensemble pour la préserver la Tortue d’Hermann !

06/03/2017


Pour connaitre au jour le jour toute l’actualité de la Tortue d’Hermann, suivez notre page Life Tortue d’Hermann sur Facebook. Déjà plus de 1 100 personnes s’y sont déjà abonné.

Bilan & perspectives / Assessment & prospects (Layman’s report)

 

12 pages, blingue français/anglais, ARPE, décembre 2014.

 

Ce document expose de façon synthétique et illustrée les résultats et les avancées du programme européen Life+ Tortue d’Hermann. Il s’adresse à tous types de publics concernés par cette espèce emblématique et sa conservation.

Voir le document en français et anglais

Bilan & Perspectives / Bilans & perspeitivo (Layman’s report)

 

12 pages, blingue français/provençal, ARPE, décembre 2014.

 

Ce document expose de façon synthétique et illustrée les résultats et les avancées du programme européen Life+ Tortue d’Hermann. Il s’adresse à tous types de publics concernés par cette espèce emblématique et sa conservation.

Voir le document en français et provençal

Nouveau !

Livret pédagogique "Gestion des habitats de la Tortue d’Hermann"

28 pages, ARPE, décembre 2014.


Ce document s’adresse à tous ceux qui souhaitent contribuer activement à la préservation de la Tortue d’Hermann dans les milieux naturels ou agricoles qu’elle occupe.



Guide, réalisé dans le cadre du programme LIFE Tortue d’Hermann, conçu à l’issue d’un travail collaboratif de plusieurs années entre gestionnaires d’espaces naturels et scientifiques, il fournit des indications pratiques aux acteurs du territoire pour favoriser l’habitat de la Tortue d’Hermann et assurer son maintien dans notre environnement.

Voir le document en français
Voir le document en anglais

Septembre 2014 

L’exposition "La Tortue d’Hermann, joyau du maquis" élaborée en partenariat avec le programme européen Life par le Conseil général du Var, était visible du 16 septembre 2014 au 19 avril 2015 au Muséum d’histoire naturelle de Toulon et du Var (737 chemin du Jonquet 83200 TOULON).
Plus d’informations : www.museum-toulonvar.fr

 

L’exposition Life " La Tortue d’Hermann, une espèce sauvage et menacée en Provence " était présente en début d’année 2014 dans les communes varoises de :

 
► Nans-les-Pins (3 juin au 4 juillet)
► Ollioules (du 31 mars au 2 mai)
► Montauroux  (du 07 janvier au 04 février)
► Carcès (du 28 janvier au 04 mars)
► Carnoules (du 03 au 26 février).
► Exposition permanente au Village des Tortues à Gonfaron (83)
 
250 000 : il s’agit du nombre de visiteurs ayant déjà vu l’exposition en 2012 et 2013.

17/02/2014

Bien qu’illégales et sévèrement réprimées (6 mois à 1 an d’emprisonnement et 15 000 € d’amende), la capture, la détention et la mise en vente d’espèces animales protégées, notamment les tortues terrestres et les chardonnerets, constituent des pratiques courantes.



Une action ciblée de grande ampleur s’est tenue le dimanche 16 février 2014 sur le marché aux puces de Marseille connu comme un lieu de vente important.

 


Ont participé à l’opération des agents de la police nationale, des douanes, de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP), de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), appuyés par des CRS et sous la direction du vice-procureur au parquet de Marseille en charge du dossier assisté du vétérinaire spécialisé du Tribunal de Grande Instance.
Voir le communiqué de presse

Deux types d’aménagement du milieu, supposés favorables aux tortues, ont été réalisés en 2011 sur des sites Natura 2000 : l’ouverture du milieu et la création de points d’eau.

La SOPTOM* a évalué l’effet de ces interventions grâce à une étude basée sur le suivi télémétrique de différents lots de tortues (témoins et impactés) au cours des années 2010 à 2012...

 

► Ouvertures de milieu 
L’analyse des résultats obtenus en 2010-2011 montre que, sur le très court terme, les tortues ne profitent pas autant des ouvertures que l’on aurait pu s’y attendre.
Néanmoins, les indices écophysiologiques indiquent que les tortues n’ont aucunement souffert de la modification du milieu. Les individus ne présentent pas de stress en réponse aux ouvertures de milieu. Ceci tend a montrer que ces animaux peuvent s’adapter à différentes situations environnementales. C’est un résultat important pour la conservation de l’espèce et la poursuite des actions d’aménagement, qui, si elles visent à favoriser par exemple les sites de pontes, n’affectent en rien le comportement des tortues présentes sur le site. 
Il parait clair que les ouvertures effectuées sur le site d’étude pourront potentiellement pallier la pression de prédation existant sur les zones de pontes, et sur le long terme restaurer la dynamique de la population.

 
► Création de points d’eau 
Les résultats de la méthodologie employée pour la détection des tortues sur les points d’eau (pièges photos séquentiels et traces) montrent que les individus utilisent les points d’eau dans le but de s’abreuver.
La SOPTOM a pu également observer que les points d’eau sont utilisés par de nombreux autres taxons en particulier les oiseaux et les mammifères. Ces résultats ont largement été confirmés lors de l’expérimentation menée en 2012 lors de conditions climatiques plus contrastées (été plus chaud). Plus de 4000 observations de vertébrés ont été enregistrées dont près de 500 étaient des reptiles, tout particulièrement des tortues (n=415).

 
Ces résultats font aujourd’hui l’objet d’un article scientifique qui sera prochainement publié.

 
* Station d’observation et de protection des tortues et de leur milieu.

Le CEN PACA* évalue actuellement l’impact de plusieurs techniques de débusquage (évacuation d’arbres abattus) sur la Tortue d’Hermann et son habitat.

Cette action est mise en œuvre pour le compte du programme Life et en accord avec le plan d’aménagement forestier de la forêt communale du Luc-en-Provence (83).



Cinq techniques de débusquage sont évaluées : 

 
traction animale (cheval de trait) 
tracteur forestier avec treuil (skidder) 
petite mécanisation de type cheval de fer 
petite mécanisation de type Oxtrac® 
porteur dans cloisonnement
 
Ces travaux de gestion au sein de la plantation de pins pignons sont réalisés sur des placettes d’environ un demi-hectare et comprennent un débroussaillage, le prélèvement d’une tige d’arbre sur deux, le débusquage et débardage d’arbres entiers jusqu’à des places de dépôts.

 
La coordination technique de l’étude est réalisée par le CEN PACA et l’évaluation scientifique est coordonnée par l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) de Montpellier.

 
Photo : Gilles FOUGEROUSE maraicher bio au Thoronet et sa jument Praline sortent des troncs de Pin parasol du bois de Balançan, forêt communale du Luc en plaine des Maures (83), illustrant l’une des techniques de débusquage expérimentée.

 
*Conservatoire d’espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur

La communication liée au projet Life de l’automne 2013 a permis d’attirer l’attention sur la Tortue d’Hermann et les problématiques liées à sa conservation.

L’atelier international Life organisé au Luc-en-Provence et la visite de la Commission européenne couplée à l’organisation d’un voyage de presse ont largement contribué à placer l’espèce emblématique du Var et de la Corse sous les projecteurs.

 



► 
L’atelier international Life sur la gestion et la restauration des populations et habitats de la Tortue d’Hermann organisé dans les locaux de la Communauté de Communes  « Cœur du Var » a regroupé 70 à 80 personnes pendant trois jours fin septembre 2013.

Des scientifiques, des gestionnaires d’espaces naturels et des acteurs institutionnels venus de dix pays européens concernés par l’espèce se sont réunis pour cet évènement organisé par la SOPTOM (Station d’observation et de protection des tortues et de leur milieu) bénéficiaire associé du programme.

 
Le partage de connaissances, d’expériences sur l’étude et la gestion des populations et des milieux de vie de la Tortue d’Hermann était à l’ordre du jour. 

 
L’objectif était également d’avoir une idée plus précise de l’état des populations de cette espèce vulnérable dans les différents pays, allant de l’Espagne jusqu’au centre-est de la Méditerranée, d’échanger sur les pratiques entreprises pour limiter les menaces respectives existantes dans chaque pays et informer les participants sur les différentes actions mises en œuvre pendant le programme Life dans le Var.

 
L’évènement a été relayé par la presse quotidienne régionale et la télévision locale.

Life_tortue_hermann_Atelier_international_Life_Le_Luc.png
Atelier international du programme Life Tortue d’Hermann qui s’est déroulé du 18 au 20 septembre 2013 au Luc-en-Provence.

► 
Une délégation de la Commission européenne s’est rendue à Aix-en-Provence à l’ARPE puis en visite dans le Var, les 25 et 26 septembre 2013, afin d’évaluer l’état d’avancement du programme européen et la mise en œuvre effective des actions prévues dans le cadre du projet.

 
Les médias ont été conviés à un voyage de presse pour la seconde journée consacrée aux visites de sites d’intervention de gestion des habitats de la Tortue d’Hermann en Plaine des Maures.

 
Les productions écrites et télévisuelles, au niveau local et national, qui s’en sont suivies ont permis d’informer et de sensibiliser le plus grand nombre de l’intérêt d’agir pour préserver la seule tortue terrestre de France métropolitaine qui est l’un des reptiles les plus menacés à l’échelle européenne et mondiale.

 

Ci-dessous, figure une liste des articles presse ou Internet et sujets TV consécutifs au déroulement de ces deux évènements du programme Life :

 

► L’Europe réunie au chevet de la Tortue d’Hermann (atelier international), Var-matin, 20/09/2013

 
► Programme Life Tortue d’Hermann, Journal télévisé 12/13 de France 3 Côte d’Azur suite à l’atelier international, 23/09/2013

 
► La Commission européenne dresse un premier bilan des projets Life Nature, Var-matin – édition Brignoles, 28/09/2013

 
► Un plan pour préserver les tortues d’Hermann, La Provence – édition La Ciotat / Ouest Var, 03/10/2013

 
► Un plan pour préserver les Tortues d’Hermann, site Internet echoplanete.com, octobre 2013 (article visible ici)

 
► Les scientifiques aux petits soins pour la Tortue d’Hermann, Le Figaro version papier le 11/10/2013 et lefigaro.fr le 10/10/2013 (article visible ici)

 
► La Commission européenne aux petits soins pour la Tortue d’Hermann, Revue En Pays Varois, 10/10/2013

 
► La tartuga patisse deis empachas a la biodiversitat, Aquo d’aqui.info et Newsletter Aquo d’aqui, 16/10/2013  (vidéo visible ici)

 
► Institutions et collectivités protègent la Tortue d’Hermann, Revue Environnement local, n°1004, 24/10/2013

 
► Le programme Life au chevet de la Tortue d’Hermann, une espèce menacée d’extinction, actu-environnement.com, 16/10/2013 (vidéo visible ici)

 
► La Tortue d’Hermann, une espèce menacée suivie de près par la Commission européenne, maxisciences.com, 19/10/2013 (article visible ici)

 
► Jurassic Var, le sanctuaire des tortues, Dossier Revue Gens du Sud, n°29, Novembre 2013

 
► Rencontre avec les dernières tortues terrestres en France, TF1 – Journal de 20h,  Reportage 2’04, samedi 26/10/2013.

 

Life_tortue_hermann_219_voyage_presse.png

02/10/2013

Des représentants de la Commission européenne étaient en déplacement dans le sud de la France les mercredi 25 et jeudi 26 septembre dans le cadre du suivi et de l’évaluation du programme européen Life+ Nature "Tortue d’Hermann".


Après une demi journée de réunion de présentation des actions à l’ARPE à Aix-en-Provence qui a rassemblé tous les partenaires techniques et financiers du programme Life, leur séjour s’est poursuivi par des visites de sites Varois où des interventions Life ont été réalisées, notamment pour l’amélioration du milieu de la Tortue d’Hermann (coupes et débroussaillements, création de points d’eau, haies, bosquets, exclos, strate herbacée, pastoralisme...) et l’évaluation de ces actions de gestion du milieu.

A noter que le jeudi 26 septembre, parallèlement à la visite de la CE, un voyage de presse rassemblant des journalistes de la presse locale, régionale et nationale a été organisé afin de relater l’évènement et communiquer sur les actions du programme Life.

01/10/2013

L’atelier international sur la gestion et la restauration des populations et des habitats de la Tortue d’Hermann organisé dans le cadre du programme Life+ Tortue d’Hermann du 18 au 20 septembre 2013 au Luc-en-Provence (Communauté de commune Coeur du Var) a réuni plus de 60 personnes experts ou institutionnels concernés par la conservation de ce reptile en Europe.


Pas moins de 10 pays européens étaient représentés lors de ce colloque qui fût riche en informations, discussions et débats.

Les participants se sont donnés rendez-vous en 2014 pour le colloque de cloture du programme Life, d’ici là les collaborations internationales seront poursuivies et développées. 

Voir l’article de presse concernant l’atelier international Life
Ouvrir le lien pour visualiser le reportage de France 3 Cote d’Azur

21/08/2013

Un trafic de tortues terrestres a été démantelé au début du mois d’août après plus d’un an d’investigations.

Un père et ses deux enfants revendaient illégalement des espèces protégées. Ils risquent une condamnation pour ces infractions "d’élevage et de commercialisation clandestines".

L’objectif principal de cette étude pluriannuelle est de développer des méthodologies pour évaluer les actions de gestion mises en œuvre en faveur de la Tortue d’Hermann. 

Un suivi démographique a été engagé sur 4 principaux sites avec un minimum de 10 sessions par an sur chaque zone.

Cela a permis d’avoir une idée des effectifs de Tortue d’Hermann présents sur les lieux avant les interventions pour l’amélioration du milieu en faveur de l’espèce, et constitue l’état initial des populations.


Cette méthodologie est actuellement reconduite après la réalisation des actions de gestion sur tous les sites, afin d’évaluer l’efficacité des mesures prises.

De plus, sur l’un des sites Life, un échantillonnage de 50 parcelles représentant 10% de la superficie totale du site de plus de 900 hectares prospecté à trois reprises va permettre de préciser les densités sur l’ensemble de la zone et d’évaluer les préférences d’habitats.

Un second objectif de l’action est la mise en œuvre de suivis démographiques sur plusieurs populations tests, avec une prise en compte de la condition corporelle des animaux (prise de taille et poids d’une 50aine d’individus tous les 15 jours sur 6 sites de la plaine des Maures présentant des caractéristiques environnementales différentes). Cette donnée sera mise en relation avec la nature des sites : présence ou absence d’eau et qualité des habitats...

Ces études sont conduites dans le cadre du programme européen Life depuis 2010 par l’EPHE.

18/07/2013

Le préfet (du Var) Laurent Cayrel, de retour d’une réunion avec le ministre de l’Intérieur avec les représentants de l’État du pourtour méditerranéen, a récemment mis en garde (voir l’article plus bas).

Plus que jamais, il est nécessaire de respecter les consignes de sécurité pour la lutte contre les incendies de forêt en période estivale. 


Laurent Cayrel : « Le printemps a été particulièrement pluvieux, propice au développement de la végétation. Cette année, nous sommes dans une année à risque, l’été va être propice à l’assèchement de cette végétation".
(Source : Var matin / Voir l’article complet :  Feux de forêt : le Var ne sera jamais à l’abri).

Pour en savoir plus sur l’impact des incendies sur la Tortue d’Hermann, cliquez-ci dessous.

Le commerce illégal des tortues est considéré comme l’une des principales causes de leur disparition avec le morcellement et la disparition de leurs habitats.

Ces décisions de justice sont utiles pour faire comprendre que de tels comportements ne restent pas impunis et que ces espèces ne doivent plus être considérées comme une source de profits juteux... (Source : FNE).

► Quand ? Du 18 au 20 septembre 2013

► Où ? France / Département du Var / Le Luc-en-Provence (Communauté de Communes "Coeur du Var").


Cet évènement a pour but de :

 réunir les naturalistes, spécialistes, scientifiques, gestionnaires et décideurs de la conservation de la Tortue d’Hermann pour bénéficier de leur expérience respective dans le domaine de la conservation de cette espèce

 faire l’état des connaissances scientifiques sur ce Chélonien

 comparer les stratégies de gestion

 proposer des orientations en conservation et en protection des milieux pour les années futures

 créer un réseau actif d’experts et de partenaires afin d’améliorer la conservation de Testudo hermanni.



Se déroulant sur trois jours, au Luc-en-Provence, il accueillera plus de 50 personnes. Il est organisé dans le cadre du programme Life+ Tortue d’Hermann.

01/07/2013

Pour le 100ème Tour de France cycliste, le Muséum national d’Histoire naturelle et l’IGN ont réalisé une carte des espaces protégés de la France métropolitaine.
21 espèces correspondant aux 21 étapes du Tour édition 2013 y sont présentées.

L’étape du jour (étape 2 : Bastia -> Ajaccio du 30 juin) a donné lieu à la présentation de la Tortue d’Hermann..

Juin 2013

Les travaux forestiers pour l’amélioration de l’habitat de la Tortue d’Hermann en forêt communale de Vidauban (Bois du Rouquan) sont terminés.

Ces actions de gestion de l’habitat ont eu lieu sur près de 6 ha et ont consisté en des interventions d’ouverture de milieu par l’intermédiaire de débroussaillement de maquis et coupes de pins parasols issus de plantations.


Afin de réduire au mieux l’impact de ces interventions sur la Tortue d’Hermann, elles ont été réalisées comme suit :

 débroussaillages manuels en période hivernale
 coupes d’arbres manuelles en période hivernale
 débusquage via treuil et/ou cheval de fer en période hivernale
 broyage des houppiers sur les pistes et export des troncs pour valorisation
 protection des zones d’écoulement par géotextile et étalement des branchages issus des houppiers.

Le résultat de ces interventions est une véritable réussite sur le plan de la réduction d’impact écologique alors que près de 3700 arbres ont été coupés et évacués (plus de 200 stères au total). 

Le saviez-vous ?

La sous-espèce occidentale de Tortue d’Hermann : Testudo hermanni ssp. hermanni (France, Italie, Espagne) figure sur la liste rouge des espèces menacées avec le statut « en danger ».

Juin 2013

Découvrez la galerie de photos consacrée à la Tortue d’Hermann réalisée par Joseph CELSE.

Juin 2013

Nouvel article de presse concernant le programme Life+ Tortue d’Hermann et la collaboration entre deux des partenaires du projet : SOPTOM et ONCFS.

L’article intitulé "Une nouvelle espèce de naturalistes de terrain" est à découvrir dans la Revue ESPECES du mois de juin 2013 (N°8) : www.especes.org.

05/06/2013

Le bilan des trois journées de présence sur le stand du programme Life à la Fête de la Nature Aixoise est très positif : près de 600 scolaires sensibilisés le jeudi 23 et vendredi 24 mai et plus de 500 personnes de tous âges le samedi 25 mai.

 

Du 23 au 25 mai 2013, la Tortue d’Hermann était représentée à l’édition 2013 de la fête de la nature à Aix-en-Provence (Parc St. Mitre) dont le thème était cette année « Petites bêtes & Compagnie ».

Au programme, les visiteurs ont pu consulter l’exposition « La Tortue d’Hermann, un animal sauvage à préserver » réalisée pour le programme européen Life+ Tortue d’Hermann. 


Des animations étaient organisées à cette occasion par l’ARPE et la SOPTOM - Village des Tortues, deux partenaires du projet Life. A noter la présence le samedi sur le stand d’un troisième partenaire du projet Life : le CEN PACA avec de la documentation sur la Tortue d’Hermann et sur les insectes de la région.

17/04/2013

Du 23 au 25 mai 2013, la Tortue d’Hermann s’invite à l’édition 2013 de la fête de la nature à Aix-en-Provence (Parc St. Mitre, Av. Jean Monnet) dont le thème est cette année « Petites bêtes & Compagnie ».



Au programme vous pourrez retrouver l’exposition « La Tortue d’Hermann, un animal sauvage à préserver » réalisée pour le programme européen Life+ Tortue d’Hermann.

Des animations et ateliers seront organisés à cette occasion par l’ARPE et la SOPTOM-Village des Tortues, deux partenaires du projet Life.

15/05/2013

Deux poèmes l’un en provençal et l’autre en français écrits par René Raybaud en mars 2013 suite à la lecture de la brochure trilingue (français, anglais, provençal) éditée dans le cadre du programme Life.

"Vaqui çò qu’ai poundu, sus lou cop, en legissènt vosto chanudo broucaduro que m’a forço ispira !
Milanto grammaci !
Bèn amistadousamen. Vostre,
Reinié Raybaud".



Pouèmo  prouvençalo
Uno odo d’espèr pèr nosto Tartugo

Questo poulido bèsti fèro
Emé si coulour que fan gau
Es uno tartugo de terro
Que crèis sus lou sòu provençau !
Emé sa gruèio negro e sauro
Poudèn la vèire au pèd di Mauro...
Bouto n’i a mens qu’avans, pamens.
Bèn vai qu’aro dins sa terrado
Es desenant bèn aparado
Pèr de lèi e de reglamen !
Se dins sa vido a pas d’auvàri
Pòu viéure mai de cinquante an
Entandóumens es necessàri
Que siegue dins un bon mitan,
Bèn naturalamen sauvage
‘mé d’esclargiero e de bouscage
Que devon pas èstre treva ;
Pèr d’engen, e, de barrulaire
De chin, de senglié e de laire,
Se vuei voulèn proun la serva !

Reinié Raybaud
Sihoun, lou 15 de mars de l’an 2013 04-11.


Poème français
Une ode d’espoir pour notre Tortue

Notre Nature en héritage
Nous permet encore de voir
La splendide tortue sauvage
Peuplant  le très riche terroir
De la plaine dite des Maures
Où la dense forêt arbore
Chêne-liège et pin-parasol !
Mais voilà que le modernisme,
La pollution et le tourisme
Viennent gâter son propre sol !
Si les hommes se montrent sages
Elle peut vivre soixante ans
En bien évitant le ravage
Que leur cause les chiens errants
Et les sangliers en abondance
A la recherche de pitance…
Mais en voulant la protéger
En prévenant toutes ces choses
Depuis pas mal d’années, l’on ose,
De bien la mettre hors de danger !

René Raybaud
Seillons, le 15 mars 2013.



"Ce qu’il faut savoir sur la détention de la Tortue d’Hermann"

 

27/03/2013

Voir le document

Février 2013

Une première phase d’ouvertures de milieux avait eu lieu pendant l’automne-hiver 2011-2012 sur la propriété du Conservatoire du Littoral en Plaine des Maures. Ces ouvertures en mosaïque réalisées sur une surface de 118 hectares sont suivies cette année par la seconde phase d’ouverture initiée en février 2013.

 

Ces ouvertures de milieux en mosaïque sont réalisées cette année sur près de 33ha et permettront daméliorer la structure de l’habitat de la Tortue d’Hermann via des débroussaillages dits manuels (réalisés à l’aide de débroussailleuses à dos).

Le schéma structurel en mosaïque de la végétation permet d’optimiser les interfaces entre milieux ouverts et milieux fermés très importants pour le cycle biologique quotidien voire saisonnier de l’espèce. Au total, plus de 150ha de maquis auront été débroussaillés selon ce schéma sur le terrain du Conservatoire du Littoral en plaine des Maures grâce au programme LIFE Tortue d’Hermann.

28/01/2013

Les travaux forestiers pour l’amélioration de l’habitat de la Tortue d’Hermann sur le Bois du Rouquan (forêt communale de Vidauban) ont commencé.


L’amélioration d’habitat de la Tortue d’Hermann réalisée sur le site du Bois du Rouquan consiste en des interventions d’ouverture de milieu via débroussaillement de maquis et coupes de pins parasols issus de plantations.

Ces interventions sont réalisées de manière à optimiser les interfaces entre milieux ouverts et milieux fermés (ouvertures en mosaïque). Ces interventions seront ainsi favorable à la Tortue d’Hermann mais également à de nombreuses autres espèces faunistiques et floristiques à enjeu. Notons d’ailleurs ici que le Bois du Rouquan est un site à très haute valeur écologique situé au sein même de la Réserve Naturelle Nationale de la plaine des Maures (RNNPM).

Les travaux sont mis en oeuvre ici, dans le cadre du programme européen LIFE Tortue d’Hermann (LIFE08NAT/F/000475) et supervisés par le CEN PACA.

30/01/2013

Le site Internet officiel du programme Life est à présent accessible !


Support de communication central du projet européenn Life, vous pourrez y trouver les informations essentielles sur la Tortue d’Hermann et sur la mise en oeuvre du programme.

Tous les documents et supports de communication produits au cours du Life seront consultables directement sur le site.

N’hésitez donc pas à revenir le consulter souvent !



"La Tortue d’Hermann, un animal sauvage à préserver"

 
26/11/2012

6 pages, novembre 2012
14/05/2012

Edition trilingue (français, anglais, occitan), 44 pages, Mai 2012
Voir le document